3 offres cadeau pour se faire la malle
Fête des pères 2021, -20% sur le rayon homme en magasin Moto Expert
Prix dégommés sur les trains de pneus Michelin Pilot Power et Michelin Pilot Road 2
20€ de remise pour un train de pneus Pirelli Diablo Rosso II ou Pirelli Angel ST

Nettoyer sa moto

Attention danger. On ne nettoie pas une moto comme on lave une voiture. Plastiques, chromes, caoutchoucs, pièces mécaniques… autant d’éléments qui nécessitent des soins appropriés pour retrouver leur lustre mais surtout assurer leur longévité.

La pluie, la neige, l’hiver, et la pollution maltraitent nos motos avec obstination. Pour venir à bout de l’épaisse couche de crasse qui se dépose un peu partout au fil des kilomètres, mais aussi pour éliminer des éléments plus nocifs comme le sel et les hydrocarbures, mieux vaut s’équiper de produits adaptés et d’une bonne huile de coude.
Pas plus qu’on ne nettoie correctement sa moto en l’aspergeant d’eau claire puis en la laissant sécher, on ne l’entretient pas efficacement qu’en se contentant d’un passage régulier dans un centre de lavage à haute pression. Passée trop près, c'est-à-dire à moins de 50 cm, la lance d’un nettoyeur à haute pression abîme les autocollants et les vernis, et endommage irrémédiablement les joints qui se trouvent sur son passage.

L’eau pénètre alors vers des zones habituellement étanches d’où elle ne ressort plus, entraînant corrosion et détérioration des roulements ou encore des raccords électriques. Pour éliminer la couche de saleté incrustée sur votre moto, utilisez un shampoing spécial que vous appliquerez à l’aide d’un seau et d’une éponge.

Vous pouvez aussi utiliser un produit type Moto Wash à appliquer par vaporisation. Il suffit alors de le laisser agir avant de rincer à l’eau claire. Vous pouvez également employer un gant spécial à fibres creuses qui permet de dégraisser la carrosserie sans détergent. Mais pour que ce type de nettoyage soit efficace, il ne faut tout de même pas que votre moto soit très sale. Les salissures les plus tenaces sont présentes sur les jantes, le bras oscillant, les fourreaux de fourche, les carters moteur, les pots d’échappement et les divers recoins comme ceux que l’on trouve au niveau des garde-boue ou des boucles de cadre.

Pour les parties très sales que le jet n’a pas réussi à nettoyer, utilisez des produits tels que Decrassor ou Metal Parts Cleaner, des solvant-détergents très puissants qu’il ne faut surtout pas appliquer sur des parties en plastique au risque de les endommager.
Une vieille brosse à dents fera l’affaire pour atteindre les zones les plus difficiles d’accès. Laissez agir quelques minutes puis rincez à l’eau. Lorsque toutes ces pièces sont sèches, vous pouvez pulvériser sur le moteur, le circuit électrique et les axes de commandes, un produit en aérosol tel que Protector ou Multi-Protect. Ils ont des capacités anti-grippantes, hydrofuges et laissent un film protecteur.

Notez que pour redonner un bel éclat aux jantes peintes, vous pouvez utiliser après lavage et séchage un polish rénovateur pour carrosserie. Pensez aussi à nettoyer et dégraisser vos disques de freins avec un aérosol adapté ou du trichloréthylène. Vos étriers retrouveront ainsi tout leur mordant. Une fois rincée et séchée, votre moto est maintenant prête pour recevoir un petit coup de bombe de polish simple ou lustrant qui laissera un film protecteur sur toute la carrosserie. Ne l’appliquez pas en plein soleil car le produit sèche avant d’agir.
Si votre peinture s’est ternie avec les années, vous pouvez utiliser un polish rénovateur.
Plus abrasif, il enlève la couche de peinture oxydée et gomme les micros rayures. Si celles-ci sont trop profondes, vous pouvez tenter de les gommer avec de l’efface-rayures en tube que vous appliquerez à l’aide d’un chiffon doux ou de coton hydrophile.


Caoutchoucs et plastiques nécessitent pour leur part un traitement spécial. Pour leur redonner tout leur éclat, il existe des aérosols du type Silicon Spray ou Renovator à pulvériser ou à passer à l’aide d’un chiffon.
Selle, soufflets de protection, cache-poussière et autres garnitures retrouveront ainsi l’aspect du neuf. Après la peinture et les plastiques, il est temps de passer aux parties métalliques chromées ou en aluminium. Là encore, de nombreux produits spécifiques existent pour enlever les traces d’oxydation : Belgom Alu, Chrom Alu, Elféchrome, Mirror… Vous les appliquerez pour un meilleur rendu avec de la laine de fer fine pour ébénisterie.
Il arrive assez fréquemment que le vernis des pièces en aluminium s’écaille.
La saleté s’incruste et l’oxydation continue de progresser sous le vernis.
Il ne reste plus alors qu’à polir le vernis pour l’éliminer.

L’aluminium se retrouvant à nu, il faudra ensuite renouveler fréquemment le nettoyage pour prévenir le retour de l’oxydation. Pour de plus amples conseils sur les produits les mieux adaptés à votre moto, n’hésitez pas à questionner votre Expert.
Comme toujours, il se fera un plaisir de vous faire partager son expérience.

Choisissez votre magasin

3 possibilités de recherche :

Par département ou ville Par magasin Sur la carte

Image motard
Image Description